Retour Accueil
  • 01.jpg
  • 02.jpg
  • 03.jpg
  • 04.jpg
  • 05.jpg
  • 06.jpg
  • 07.jpg
  • 08.jpg
  • 09.jpg
  • 10.jpg
  • 11.jpg
  • 12.jpg
  • 13.jpg
  • 14.jpg
  • 15.jpg



Association MOUSSAC toujours !

FÊTE du PONT : 13 juillet 2008

Pont eclaire
Il enjambe la Vienne depuis 1908Les treize associations du village ont travaillé pendant de nombreux mois pour préparer les animations du centenaire du pont de MOUSSAC. Ce fut un succès avec plus de 2000 personnes attirées par les festivités.

« Oui messieurs nous sommes heureux ! Oui messieurs, nous sommes fiers ! Et nous avons raison car nous comprenons très bien que la construction du pont de Moussac va améliorer notre existence et peut-être nous enrichir dans des proportions relativement considérables » .

C’est en ces termes que, le 23 août 1908, Ernest TOUCHARD, maire de MOUSSAC s’adressait au sous-préfet de Montmorillon, à quelques sénateurs et au député de la circonscription dans son discours inaugural. Cent ans plus tard, Clément TOUCHARD, son arrière petit-fils, a relu le discours en présence d’élus et d’un nombreux public à l’occasion des festivités célébrant le centenaire du pont qui débutaient par l’inauguration de l’exposition « Une rivière, un village, MOUSSAC sur Vienne » à la base de canoë-kayak.

L’histoire


2008 Les laveuses
L’exposition présente de nombreux documents d’époque et une vingtaine de panneaux sur la Vienne et les activités liées à la rivière, depuis les lavandières d’antan jusqu’aux activités de loisirs d’aujourd’hui.

…Et, naturellement un historique du passage de la rivière. On apprend que trente années se sont écoulées entre la première évocation de la nécessité de construire un pont et sa réalisation.

Pendant ce temps, les projets et les discussions sont allés bon train et les passages continuaient d’être assurés par des bateliers, le tout dans un certain folklore. Notamment de nombreuses querelles entre passeurs et usagers que l’association du Foyer d’Education Populaire a mis en scène et joué au bord de l’eau au cours de nombreuses animations qui ont jalonné cette journée anniversaire.

L’arrivée du chemin de fer et la construction d’une gare ont fortement influé sur la décision de construire un pont. On doit la construction de cet ouvrage à Paul GUINET.

Solidarité humaine

Tout au long de la journée, ce sont plus de 2000 personnes qui ont été attirées par la manifestation. Plus de 200 convives au déjeuner, autant au dîner et en soirée.

Alors que le pont s’illuminait, près de 2000 spectateurs sont restés bouche bée devant l’extraordinaire spectaclePanneau patrimoine donné par « ULIK le SNOB et COMPAGNIES » au cours duquel une dizaine de personnages aux silhouettes fascinantes glissaient parmi la foule en d’étranges chorégraphies….

A la veille de la fête nationale, c’est tout naturellement par un grand bal populaire que les festivités se sont terminées au son de l’orchestre « ALHAMBRA ».

Une belle fête qui aurait certainement plu à Ernest TOUCHARD qui s’exclamait dans son discours :      « qu’y- a-t’il de plus merveilleux que la solidarité humaine ?» .

Et c’est bien la solidarité des terrassiers, des maçons, des charpentiers et de tous les corps de métier qui a permis de construire (sans un seul accident) ce pont qui enjambe la Vienne depuis 1908.